Culture , Education , Famille , Vie de la cité

6 établissements scolaires labellisés Cité éducative

Publié le



À la rentrée 2019, le REP+ du quartier des Tarterêts comprenant 8 écoles de Corbeil-Essonnes, 4 maternelles et 4 élémentaires, ainsi que le collège Léopold Sédar-Senghor et le lycée Robert-Doisneau, a été labellisé « Cité éducative ». Un atout précieux pour l’avenir de nos jeunes !

Favoriser la réussite des élèves.

« C’est un dossier qui a une très haute importance pour la ville, ce label va nous apporter des moyens financiers supplémentaires : des dotations de l’État, de la préfecture, du Commissariat général à l’égalité des territoires, de l’Éducation nationale… pour financer des actions concrètes et efficaces » explique Éric Breton, adjoint au maire, délégué à la Politique de la ville et à la Réussite éducative. En effet, une instance de pilotage constituée du principal du collège, d’un représentant de la commune et de la déléguée du préfet, permettra de coordonner et d’associer tous les partenaires et dispositifs. La Cité éducative va ainsi permettre de mutualiser et de rendre cohérentes toutes les actions développées sur le territoire. « Parfois, elles sont menées les unes à côté des autres sans concertation. Ce label va créer du lien pour les organiser et concourir, avec l’aide du tissu associatif et de tous les partenaires, à déterminer celles qui sont les plus pertinentes pour favoriser la réussite des élèves ».

Créer de nouveaux projets et renforcer les projets existants.

La Cité éducative fera éclore de nouveaux projets et renforcera considérablement des projets existants tels que le contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS), ou la Réussite éducative qui permet à 210 familles de Corbeil-Essonnes de bénéficier d’une aide en terme de santé (orthophoniste…) mais aussi d’un soutien scolaire, d’un éveil culturel, et d’une aide à la parentalité. Ce label permettra également de pérenniser «l’école des vacances » pour les enfants du premier degré. « Il s’agit d’ouvrir les écoles pendant les vacances et de proposer aux élèves un soutien scolaire, mais aussi des sorties culturelles car des familles n’ont pas toujours les moyens d’accompagner leurs enfants dans les musées ou au théâtre ».

De la crèche au lycée.

Plus de 45 actions pourraient ainsi être mises en place de la crèche au lycée. Car les plus petits sont aussi concernés ! Ainsi, des conteurs pourraient faire leur apparition dans les crèches pour leur raconter des histoires afin de développer leur capital de mots entendus et favoriser ainsi l’enrichissement de leur vocabulaire, l’apprentissage de la parole et, plus tard, celui de la lecture et de l’écriture. « L’internat qui sera construit aux Tarterêts sera également intégré à la Cité éducative. Il permettra aux élèves du CM1 à la troisième d’avoir des accompagnants pour les devoirs, de disposer d’un lieu pour travailler, d’un espace numérique et d’un fonds documentaire, mais ils pourront aussi bénéficier de nombreux dispositifs destinés à favoriser leur réussite ». Actuellement en phase de validation avec les partenaires, la Cité éducative de Corbeil-Essonnes devrait porter ses fruits dès le premier trimestre 2020.

Mobilisation des écoles

Dans le quartier des Tarterêts, les enseignants de toutes les écoles ont décidé d’oeuvrer pour sensibiliser les élèves à la qualité et au respect de leur environnement. Ainsi, à chaque période scolaire, des classes de chaque école se retrouvent, le temps d’une matinée, pour ramasser tous les détritus qui se sont amassés dans leur quartier : morceaux de verres, emballages jetés à même le sol, canettes… sont ainsi collectés ! Gants, sacs poubelle et pinces sont fournis par la ville qui encourage ce genre d’initiatives. Au total, ce seront plus de 1 500 élèves qui auront ainsi été sensibilisés.