Santé

Contrat local de santé : l’Éducation nationale s’engage

Publié le



Le 22 janvier 2020, un comité de pilotage s’est réuni pour apporter de nouvelles évolutions au contrat local de santé signé le 26 juin 2019.  À l’ordre du jour : valider l’adhésion de l’Éducation nationale en tant que signataire du Contrat local de santé, une première en Essonne, et faire le bilan des actions réalisées en 2019.

 

Le contrat local de santé (CLS) est un outil porté conjointement par l’Agence régionale de santé et la collectivité territoriale pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé. Il est le reflet des dynamiques locales partagées entre acteurs et partenaires sur le terrain pour mettre en œuvre des actions, au plus près des habitants.



Un nouveau partenaire engagé

L’Éducation nationale s’engage, à travers le contrat local de santé, pour la santé et le bien-être des élèves. « La promotion de la santé en faveur des élèves a pour objectif essentiel et spécifique de veiller à leur bien-être, de contribuer à leur réussite scolaire et personnelle et de les accompagner dans la construction de leur personnalité individuelle et collective. »
Le service de promotion de la santé en faveur des élèves accompagne particulièrement les élèves qui rencontrent des difficultés de santé pouvant retentir sur leur scolarité.

Le Centre municipal de santé, en partenariat avec L’Éducation nationale, intervient dans le cadre des thématiques suivantes : Santé / Bien-être / Climat scolaire et Parentalité. Il s’agit d’une démarche de prévention auprès des élèves. Elle propose des séances de dépistage buccodentaire, d’informations sur l’alimentation avec la prise de petits déjeuners à l’école, mais aussi d’informations sur le sommeil. Il est également envisagé sur le hors temps scolaire et plus particulièrement sur la pause méridienne des activités sportives pour lutter contre l’obésité.



Rappel des axes du contrat local de santé

Les projets sur les axes du contrat local de santé évoluent avec les partenaires sous la forme de groupes de travail réguliers.



Axe 1 : Améliorer l'accès aux droits et aux soins

  • Poursuivre les consultations avancées au Centre de santé
  • Actualiser le projet de santé de l’antenne
  • Signature et mise en oeuvre d’une convention « CRAMIF-Ville » de mise à disposition des locaux à titre gratuit pour sa permanence à l’antenne de Montconseil


Axe 2 : Prévention, périnatalité et parentalité

  • Créer un réseau de partenaires en Prévention, périnatalité et parentalité pour une meilleure coordination
  • Faire vivre le réseau de professionnels par l’organisation de moments forts ‘type forum…)
  • Rendre plus lisible les actions existantes sur le territoire par la constitution d’un guide destiné aux professionnels ou encore un outil d’information destiné aux familles


Axe 3 : Santé environnementale

  • Informer le grand public et promouvoir le dépistage du saturnisme infantile
  • Identification et prévention des pathologies liées à la précarité énergétique dans l’habitat
  • Diffusion de préconisations sanitaires pour le jardinage en milieu urbain et périurbain


Axe 4 : Promouvoir le bien-être et la santé des jeunes

  • Signature et mise en œuvre d’une convention Maison des adolescents-Ville pour une permanence au Centre de santé
  • Réflexion sur un plan d’action contre les addictions sur les quartiers et les collèges de Corbeil-Essonnes
  • Organisation pour les établissements scolaires de Corbeil-Essonnes d’une action gratuite de prévention en santé sexuelle « les après-midis du zapping » par l’association Solidarité Sida à la MJC Fernand-Léger
  • Orienter et accompagner les jeunes des quartiers à risque de marginalisation au centre d’examen de santé de la CPAM 91
  • Accompagner les association du territoire dans la mise en œuvre de leurs projets en lien avec la santé


Axe 5 : Améliorer la santé des personnes en situation de souffrance mentale ou de handicap

  • Organisation d’un colloque par le service prévention de la délinquance et de la radicalisation dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes
  • Reconduction de la semaine du handicap
  • Recrutement d’un coordinateur CLSM et lancement du Conseil local de santé mentale (CLSM) de Corbeil-Essonnes
  • Poursuite des permanences juridiques et psychologiques de MEDIAVIPP au Centre de santé
  • Reconduction du projet « Mon sourire est plus fort que tout » porté par l’association Arc-En-Ciel sur des quartiers de la ville


Pour en savoir plus du le contrat local de santé cliquer ici