Coronavirus Covid 19 , Santé

Espace vie : les libéraux sur le front

Publié le



Depuis 2013, l’association Espace vie, située à Corbeil-Essonnes, fédère plus d’un millier de professionnels de santé (généralistes, spécialistes, sages-femmes, directeurs d’hôpitaux…) dans l’Essonne et la Seine-et-Marne. Avec l’aide de la plate-forme numérique, Entr’Actes, à laquelle 1800 professionnels sont connectés, l’association permet de désencombrer les urgences ou encore de libérer des lits dans les hôpitaux. En cette période de crise sanitaire, cet outil a permis aux praticiens de recenser les besoins des patients contaminés par la COVID-19 et d’assurer au mieux leur suivi. « Nous avons vraiment joué le jeu d’isoler le patient et nous avons fait cela il y a 8 semaines déjà. Avant, le patient sortait de l’hôpital et allait à la pharmacie avec tous les risques que cela comporte. Ce n’est pas au patient d’organiser son parcours mais à nous. Avec un réel suivi et un traçage horodaté. » explique Damien Nicolini, infirmier, et président fondateur d’Espace vie.



Permettre aux professionnels de maintenir leur activité

En première ligne sur la COVID-19, l’association a montré son efficacité à bien des égards. Alors que la crise frappait la France de plein fouet, deux gros cabinets de radiologie du territoire ont failli fermer car ils n’avaient pas le matériel de protection nécessaire. Espace vie a alors mis en place un mail unique pour permettre aux professionnels de recenser leurs besoins. « Nous avons pu les orienter ou leur venir directement en aide grâce aux dons dont nous avons bénéficié. Masques, surblouses ou gel, nous avons pu fournir les protections nécessaires aux professionnels qui en faisaient la demande, selon leurs besoins. Certains ont ainsi pu reprendre leur activité et accueillir leurs patients COVID en toute sécurité. » commente Damien Nicolini.



Sorties de maternité : l’efficacité du lien ville-hôpital

De même, dès les premiers jours du confinement, le Prado (service de retour à domicile de l’Assurance maladie), les PMI et la plupart des structures dédiées aux femmes sortant de maternité ont fermé, laissant démunies les jeunes mères. « Connecté sur Entr’Actes, le réseau de sages-femmes adhérentes de l’association a alors pris en charge des milliers de patientes en sortie de maternité et ça, 7 jours sur 7. Médecine de ville et hôpital ont travaillé ensemble pour trouver des solutions et s’adapter aux patients avec un réel suivi. Médecin traitants, pharmaciens… toute la coordination a été organisée autour du patient, ce qui est exemplaire et unique en France. Cette collaboration, ce lien, a permis à 100 % des femmes sorties de maternités de trouver une solution ! » confie Damien Nicolini.



Découvrir le site internet > espacevie.fr