Culture

Pierre Scholla, un artiste essonnien à la Préfecture !

Publié le



À plus de 90 ans, l’artiste peintre Corbeil-Essonnois a toujours eu une passion pour l’art et a une vie bien remplie. En 1942, alors âgé de 16 ans, Pierre fabriquait des faux papiers pour les résistants, et cela au péril de sa vie. Aujourd’hui, il raconte la dernière anecdote en date concernant l’installation de ses oeuvres au sein de la Préfecture de l’Essonne : « Un jour, le cabinet du Préfet m’a appelé. Le Préfet, M. Albertini, amateur d’art à titre personnel, souhaitait venir visiter mon atelier. Il paraît que nous ne sommes que quelques artistes essonniens professionnels et que je suis le seul à avoir exposé sur le plan international. De plus, j’ai été doté d’un « Award d’or » aux États-Unis, une prestigieuse récompense rarement décernée à un européen ! Arrivé dans mon salon, il a vu un mur avec deux de mes tableaux : un bleu et un rouge avec en leur centre un dripping blanc. Il m’a alors dit avoir tout de suite pensé au drapeau tricolore, emblème très lié à sa fonction, et m’a proposé de construire avec ces deux tableaux une composition qui encadrerait la plaque commémorative devant être inaugurée le 18 novembre suivant (2019) afin de rendre hommage à la création de la cité administrative le 18 novembre 1971 par le Président de la République Georges Pompidou. Je me suis donc attelé à cette création et j’ai eu le plaisir, avec ma femme Elisabeth, de participer à cet évènement. Désormais, cette « installation » est exposée de façon permanente. Elle est unique en France et restera définitivement en place !! C’est pour moi une nouvelle aventure exceptionnelle – presque surréaliste – et une grande joie » conclut Pierre Scholla.

Le site internet de Pierre Scholla