Prévention

Chenilles processionnaires : Attention danger !

Méconnues de nombreux d’entre nous, les chenilles processionnaires du pin représentent un véritable danger pour l’animal et l’humain qui les approchent. Compte tenu des épisodes de prolifération de leur population sur Corbeil-Essonnes, on en appelle à votre vigilance.



Particularité de la chenille processionnaire du pin ?

Les chenilles processionnaires sont recouvertes de poils qui, dispersés par le vent ou par nous-même (en essayant par exemple de détruire une procession ou un nid) peuvent provoquer une irritation chez les personnes et les animaux.

Les effets néfastes n’impliquent donc pas nécessairement un contact direct avec les insectes. Ces poils, très légers et fragiles, se détachent rapidement dès que la chenille est perturbée. Lorsque le poil se brise la substance urticante et allergisante qu’il contient se libère provoquant des démangeaisons très vives. Ces irritations se caractérisent par des érythèmes ou des éruptions, voire des réactions allergiques plus graves telles que les œdèmes de Quincke ou les chocs anaphylactiques.



Symptômes chez l’homme  

Les symptômes sont variés et ils sont dominés par le caractère inflammatoire et prurigineux.  

  • Peau : éruptions douloureuses avec démangeaisons intenses surtout au niveau des peaux fines. La sueur et le grattage favorisent la dissémination des urticants.  
  • Yeux : conjonctivite douloureuse et larmoyante.  
  • Inhalation : l’irritation respiratoire se manifeste par des maux de gorge, difficultés de déglutition et de respiration.
  • Ingestion : hyper salivation, des vomissements et des douleurs abdominales.  


Dans tous les cas, contacter le médecin ou les services d’urgences. 



Symptômes chez les animaux 

Les symptômes observés concernent surtout les chiens :  

Celui-ci touche, renifle et/ou lèche la chenille. Cela provoque des enflures des babines, salivation importante, envie de déglutir, tuméfaction de la langue avec pertes de quelques lambeaux de chair et nécrose au bout de 24-48h pouvant aller jusqu’à l’amputation. 



C’est une maladie grave et urgente, contacter votre vétérinaire.  



Comment les reconnaître ?

La caractéristique singulière de ces chenilles qui, lorsqu’elles quittent leur arbre pour muer, se déplacent en ligne, les unes derrières les autres pour rejoindre un sol meuble où elles vont s’enterrer et se transformer en papillon. 



Que faire en cas de présence de nid de chenilles ?

Ne cherchez pas à détruire vous-même, ni à jouer avec les branches porteuses de nids ! Les risques de brûlures graves sont importants.

  • Prévenez le service des Espaces verts lorsque vous trouvez une zone infestée sur les parties publiques, voies de circulations, écoles…. Le service des Espaces verts de la commune doit être contacté : 01 60 89 71 79. 
  • Pour les espaces privés, les propriétaires devront prendre en charge le traitement des arbres de leur terrain.

Pour de plus amples renseignements vous pouvez taper « chenilles processionnaires » sur internet et des professionnels vous indiqueront la marche à suivre.

Site associé :